Table des matières

Quels modes de paiement proposer au restaurant ?

Le secteur de la restauration ne fait qu’évoluer, se digitalise, et avec lui les modes de paiement. Il peut être difficile de savoir lesquels valent la peine d’être installés dans votre restaurant, et surtout lesquels auront un réel impact sur votre volume de clientèle.

Vous ouvrez un restaurant et souhaitez proposer les modes de paiement les plus utilisés par les français ? Vous avez tenu bon durant la crise sanitaire et cherchez de nouvelles façons d’encaisser vos clients rapidement tout en respectant les gestes barrière ?

Dans cet article, nous listons pour vous les différents modes de paiement au restaurant (dont les récentes innovations). Pour commencer à attirer une nouvelle clientèle et faciliter votre quotidien, découvrez le processus de mise en place et les commissions liées à ces différents modes de paiement.

Progress bar

Step 1 of 1

Promouvoir son restaurant - en ligne - gratuitement

Facebook, Instagram, TripAdvisor : découvrez toutes les astuces pour faire connaître votre restaurant gratuitement sur les plateformes en ligne.

Les différents modes de paiement qui existent au restaurant 

Espèces

Le paiement en espèce a été plutôt délaissé en 2020, avec 64% de la population qui utilise moins l’argent physique. Ce mode de paiement reste néanmoins assez courant, et doit pouvoir être mis en place en toute sécurité.

Pour reconnaître les faux billets dans votre restaurant, nous vous conseillons de vous munir d’un détecteur de faux billets (20-120€)   ou d’un stylo/feutre (2-5€). Ce dernier prendra une couleur noire si le billet est faux, et restera transparent s’il est authentique.

A noter : le maximum de dépense autorisé en espèces est de 1 000€.

Mode d’encaissement des espèces : Directement dans le tiroir-caisse, en vérifiant l'authenticité des billets dès 50€. En fin de journée, comptabiliser les espèces, notamment pour vérifier que tous les billets sont bien là (une partie du processus est automatisé avec les rapports comptables de la caisse SumUp).

Cartes bancaires

La carte bancaire est un des modes de paiement les plus courants aujourd’hui, particulièrement popularisé avec le sans contact.

Lorsque vous allez choisir ou changer votre Terminal de Paiement Électronique, assurez-vous qu’il accepte le plus de cartes possible :

Carte matérialisée (ou dématérialisée avec Apple/Google Pay)

  • Carte Bancaire

  • Visa 

  • MasterCard

  • Carte ticket restaurant

  • American Express

Beaucoup de restaurants n’acceptent pas l’American Express (AmEx), et pourtant c’est un opportunité de clientèle non négligeable.

Le processus à suivre pour proposer l’AmEx dans votre restaurant :

Il y précisent notamment que pour le sans contact (avec carte ou téléphone), vous pouvez encaisser les clients uniquement lors d’une dépense de moins de 25€.

Avec Sumup, l’initiation est déjà faite, vous n’avez donc pas besoin de passer par tout ce processus pour accepter les cartes American Express.

Commission des banques : Peuvent varier de 0,3 à 1,75% d’une banque à l’autre. 

Un des avantages de SumUp est qu’ils facturent une commission fixe de 1,75% pour tous les encaissements.

  • Carte classique CB, VISA, ou MASTERCARD (0,3 à 1,75% de commission / 72,7 millions d'utilisateurs en France en 2021)

  • Tickets restaurants (1,27 à 3,8% de commission / 3,8 millions d'utilisateurs en France)

  • Carte ticket restaurant (jusqu'à 3,3% de commission / nombre d'utilisateurs non communiqué)

  • American Express (environ 3% de commission / 1,3 millions d'utilisateurs)

  • Chèque vacances (1% de commission / 4,4 millions d'utilisateurs)

  • Paypal (1,2 à 3,5% de commission selon la carte / 3,5 millions d'utilisateurs)

  • Lydia (1,5% + 0,10€ (hors taxe) de commission / plus de 2 millions d'utilisateurs)

  • Pumpkin (de 1 à 1,8% de commission / plus d'1 million d'utilisateurs)

Tickets restaurants 

Les tickets restaurants constituent un mode de paiement assez commun puisqu’ils sont distribués dans la plupart des entreprises. 

Pour faire partie des restaurants qui acceptent les tickets, vous devrez vous munir d’une douchette et d’un agrément délivré par la CNTR (Commission Nationale des Titres Restaurants). 

Frais des émetteurs : entre 1,27% et 3,8% (pour les frais variables).

Mode d’encaissement des tickets restaurants : procédure stricte (les renvoyer avec un bordereau). Ce n’est pas nécessaire pour la carte ticket restaurant puisqu’ils n’y a aucune démarche à faire, le restaurateur reçoit automatiquement son remboursement sous 48h.

Pour effectuer votre demande, constituez votre dossier et envoyez-le à l’adresse correspondante sur le site.

Les avantages tickets-restaurant débloqués suite à la crise sanitaire : 

Chèques vacances 

Accepter les chèques vacances dans votre restaurant pourra également vous apporter plus de clients, ou du moins une clientèle différente. 

Comme pour les tickets restaurants, c’est assez simple à mettre en place et peu coûteux.

Vous devez tout simplement faire un agrément gratuit auprès de l’ANCV. Après avoir vérifié vos conditions d’agrément et recueilli vos informations (Kbis, Siren, RIB, ..), vous recevrez sous 10-15 jours une confirmation d’agrément valable 5 ans

Commission prise par l'ANCV : 1%.

Mode d’encaissement des chèques restaurant : à renvoyer avec votre tampon commercial à l’ANCV, accompagné d’un bordereau.

Progress bar

Step 1 of 1

Promouvoir son restaurant - en ligne - gratuitement

Facebook, Instagram, TripAdvisor : découvrez toutes les astuces pour faire connaître votre restaurant gratuitement sur les plateformes en ligne.

Liza Giraud