La facturation pour les traducteurs et interprètes

Cet article s'adresse à tous ceux d'entre vous étant traducteurs, que vous soyez freelance ou à la tête d'une entreprise de traduction. Nous nous penchons ici sur la facturation des traducteurs, plus précisément comment faire des factures de traducteur légales et professionnelles.

Commencez à facturer gratuitement

Faire des factures en accord avec vos besoins

Le plus facile si vous souhaitez faire des factures en tant que traducteur, est d'utiliser SumUp Factures. Vous pouvez créer un compte gratuitement et en quelques minutes.

Vous pourrez ensuite créer une nouvelle facture, sélectionner les informations de votre client.e, dont le pays, puis compléter les lignes de produits.

C'est ici que vous devrez indiquer le type de service que vous fournissez, avec son nom et sa description. Essayez de décrire votre service de la façon la plus détaillée possible, afin d'éviter tout risque de discorde avec votre client.e.

Sélectionne ensuite l'unité de base pour votre facturation, autrement dit : si vous facturez au mot, à l'heure, à la minute, ou quoi que ce soit d'autre. Si aucune de ces catégories pré-enregistrées ne correspond au service que vous fournissez, vous pouvez en personnaliser une.

Commencez à facturer gratuitement

N'oubliez pas de préciser le taux de TVA qui s'applique !

Toutefois, si votre client.e est basé.e dans l'Union Européenne et qu'il/elle est assujetti.e à la TVA, vous devrez facturer hors taxes en indiquant sur la facture la mention obligatoire : "Exonération de TVA, article 283-2 du CGI", ainsi que son numéro de TVA.

De la même manière, s'il s'agit de traductions d'œuvres littéraires, artistiques ou scientifiques, la facturation doit se faire exempte de taxes. Pensez donc bien à choisir le taux à 0%.

Comment facturer votre client étranger

Nous avons déjà expliqué que si vous fournissez un service de traduction à un.e client.e basé.e dans un Etat membre de la communauté européenne et qu'il/elle dispose d'un n° de TVA, vous ne devez pas lui appliquer la TVA. Mais que se passe-t-il avec la langue ?

Vous êtes un traducteur et bon nombre de vos travaux sont pour le compte de clients étrangers qui ne parlent pas nécessairement français, ou souhaitent une facture dans leur langue. Ce n'est pas un problème du tout, puisque vous pouvez modifier la langue de la facture en 2 clics et l'émettre en allemand, anglais, catalan, danois, espagnol, féroïen, islandais, italien, norvégien, russe ou encore suédois.

Commencez à facturer gratuitement

Découvrez notre logiciel de facturation gratuit

En savoir plus

Sans engagement ni carte bancaire, créez autant de factures que vous le souhaitez et faites-vous payer en ligne.