Bénéfice brut - Qu'est-ce qu'un bénéfice brut ?

Lorsque les produits dépassent les charges, l'entreprise génère des bénéfices, qui permettront de rémunérer ses actionnaires et d'augmenter sa capacité d'autofinancement.

Gérez votre facturation avec SumUp Factures, notre logiciel de facturation gratuit et intuitif.

Commencez à facturer gratuitement

Dans le monde de l'entreprise, lorsqu'on parle de bénéfice, le terme peut avoir un sens commercial ou comptable.

Le bénéfice comptable

Pour une entreprise, l'objectif consiste à générer au moins autant de richesses (produits) qu'elle n'en consomme (charges).

Si le total des revenus est inférieur aux charges, l'entreprise est en situation de déficit. Dans le cas contraire, si les revenus sont supérieurs aux charges, on parle de bénéfice.

Celui-ci est calculé à la fin d'un exercice comptable de 12 mois et apparaît sur le compte de résultat qui permet de distinguer les postes augmentant le revenu net (crédit) de ceux le diminuant (débit).

En France, le bénéfice dégagé par une entreprise est appelé "brut" avant d'être soumis à l'impôt sur les sociétés, dont le taux est de 33,33%.

Toutefois, la plupart des TPE/PME (celles dont le chiffre d'affaires HT est inférieur à 7.630.000 €) pourront bénéficier d'un taux réduit à 15% sur les 38 120 premiers euros de bénéfice.

Le bénéfice net, qui correspond à ce qui reste du bénéfice après impôt, peut être :

  • distribué entre les actionnaires sous forme de dividendes, dans le cas d'une société par actions

  • ou affecté en report à nouveau ou dans les réserves, ce qui augmente la capacité d'autofinancement de l'entreprise.

Le cas du bénéfice, dans sa signification commerciale, est un peu différent à traiter.

Le bénéfice commercial

Dans le monde du commerce, on distingue les concepts de bénéfice brut et de bénéfice net, qui se calculent ainsi :

  • bénéfice brut = prix de vente du produit/service - coût de revient

  • bénéfice net = bénéfice brut - (charges + amortissement de l'actif + provisions)

Exemple :

Une entreprise se procure du matériel vidéo d'une valeur de 1.000€ auprès de son fournisseur. Elle prévoit de revendre ce matériel 2.000€ à un client.Le matériel venant de Taïwan, l'entreprise doit régler les frais de port (50€) et les droits de douane (60€). L'entreprise doit aussi répercuter les coûts liés à son activité sur cette opération : location de l'entrepôt, amortissement du véhicule, salaire du chauffeur, etc. (la répercussion revient ici à 200€).

  • bénéfice brut = 2.000 - (1000 + 50 + 60) = 890

  • bénéfice net = 890 - 200 = 690

L'entreprise (A) dégage un bénéfice commercial net de 690€ sur cette opération.

Calculer en amont le bénéfice commercial que vous espérez dégager lors d'une vente, permet de déterminer quel est le prix minimum auquel votre service/produit doit être vendu pour être au moins en équilibre.

Au-delà de ce prix, vous générerez des bénéfices.

Commencez à facturer gratuitement